Newsletter #12 – Français

457 0

Newsletter #12 de la Commune Internationaliste du Rojava
et de la campagne “Make Rojava Green Again“

Chers camarades,

En ce début de Juin, nous vous faisons parvenir notre Newsletter n°12.

Mai fut pour nous assombri par la situation de plus en plus critique des grévistes de la faim en lutte pour la liberté d‘Abdullah Öcalan. Jusqu‘à ce qu’un message de ce dernier leur parvienne le 26 Mai les appelant à mettre fin à cette grève de la faim. En permettant de briser l‘isolation total d‘Öcalan, les grévistes ont atteint un de leurs objectifs les plus importants, et ainsi ont rendu possibles d‘importantes avancées permettant une solution politique aux problèmes en Syrie et en Turquie. Cette étape de la lutte à été un dur combat mené par les milliers de grévistes de la faim, dont certain.e.s ont été en grève durant 200 jours. En tant que Commune Internationaliste nous envoyons notre affection et nos saluts révolutionnaires à tou.te.s celles et ceux qui ont participé à cette résistance historique, menée à l‘initiative de Leyla Güven et le mouvement de libération des femmes.

# Mai, le mois des martyrs.

Au Rojava, et dans le reste du Kurdistan, le mois de Mai a une signification particulière. c’est le mois durant lequel nous commémorons le sacrifice des nombreux martyrs qui ont donnés leurs vies pour la Révolution. Sans les martyrs qui ont défendu la Révolution avec succès, nous ne pourrions pas aujourd’hui participer à la construction d’une société écologique et démocratique, basée sur la libération des femme. Alors cette commémoration est aussi pour nous, internationalistes, un moment important pour se remémorer notre histoire.

En ce 9 Mai nous commémorons Ulrike Meinhof et le 18 les révolutionnaires Turcs et Kurdes comme Deniz Gezmiş, Ibrahim Kaypakkaya et Mahmut Zengin tombés alors qu’ils étaient entrés en résistance contre la dictature militaire Turque dans les années 1980.

Pour l’anniversaire de la mort d’Haki Karer, le co-fondateur du PKK, le premier martyr et un des amis les plus proches d’Öcalan’s, nous avons publié une interview a propos de la vie et le militantisme d’Haki Karer.

À l’Academie Internationaliste le 31 Mai nous avons organisés un mémorial pour Uta et Amara, deux internationalistes mortes dans un accident dans les montagnes du Kurdistan le 31 Mai 2005. Uta dans la pratique d’une éthique internationaliste et anti-impérialiste. Elle comprenait le sens de la lutte pour la libération du peuple Kurde dans son impact global, concernant aussi le mouvement révolutionnaire en Allemagne, qu’elle n’avait pas oublié ou laissé derrière elle. Dans une interview, que nous avons traduite en Anglais et publiée, elle parle de sa route à travers les montagnes du Kurdistan, de l’internationalisme, et de son travail dans le mouvement de libération des femmes.

Son amie Amara (Ekin Ceren) a grandi a Ankara et après avoir purgé une peine de prison en Turquie elle commença son travail militant avec Uta en Europe et au Moyen-Orient pour le mouvement Kurde de libération des femmes. Pour l’anniversaire de sa mort nous avons aussi publié quelques textes de différentes personnes qui ont connu Amara.

# Du Kurdistan à la Grande BretagneL’importance des Grèves de la Faim.

Durant la lutte des grévistes de la faim du mouvement Kurde pour la libération d’Öcalan nous avons fait des recherches sur l’histoire des cette pratique en tant qu’outil de lutte politique dans différents pays et mouvements politiques. Des camarades britanniques on écrit sur le débat concernant la grève de la faim chez les suffragettes comme Sylvia Pankhurst, Bhagat Singh en Indeet Bobby Sand en Irlande.

MAKE ROJAVA GREEN AGAIN / “Reverdir le Rojava”

Un des objectifs de nos travaux écologiques en Mai était de terminer de planter des arbres autour de notre Académie «Helin Qerecox» (NdT : nommée en l’honneur d’Anna Campbell, martyr des YPJ), ce que nous avions commencé au début du printemps. Nous avons apporté des arbres variés de notre pépinière, tels que des citronniers, des figuiers, des oliviers, des grenadiers, des tilleuls et quelques chênes. Le système d’évacuation des eaux usées est aussi presque terminé. Nos impressions et photos des travaux du mois dernier peuvent être vus dans la galerie photodu site internet.

# «Fridays For Future Rojava» / Vendredis pour le Futur du Rojava

Avec des étudiants de l’Université du Rojava de Qamishlo et la municipalité, nous avons participé à la campagne pour la seconde action de grève pour le climat du 24 Mai. Avec une petite manifestation et une campagne de collecte et de ramassage des déchets nous avons attiré l’attention du public sur le sujet de l’écologie et modestement contribué à la propreté de la ville. Nous avons publié une courte vidéo de la campagne.

# “Nous n’avons pas peur des ruines, car en nos cœurs nous portons un monde nouveau !”

En réponse à notre participation à la grève climatique, nous avons reçu des salutations de la part de “changeforfuture” depuis l’Allemagne, une plate-forme anti-capitaliste participant aux «Fridays For Future», Qui a insisté sur l’importance de la Révolution du Rojava pour le monde entier.

# « Make Rojava Green Again » dans les rues avec « Fridays For Future ».

Dans plusieurs pays européens, les activistes de « Make Rojava Green Again » ont participé aux grèves du changement climatique avec « Fridays For Future ». Lors de discours dans les manifestations à Copenhague, Munich, Berlin, Hamburg, Barcelone, Geneve et Zurich, les activistes ont rappelé l’importance des apprentissages à tirer de la Révolution du Rojava et du développement d’une lutte commune pour une société écologique et démocratique.

# Destruction et résistance à Hasankeyf – Journées d’action le 7 et 8 Juin.

L’approvisionnement en eau du Rojava dépends des rivières, fleuves et ruisseaux qui prennent leur source dans les montagnes du Kurdistan « Turc » (occupé). L’État Turc construit de plus en plus de barrages hydroélectriques pour contrôler le débit d’eau, en faisant ainsi une arme politique contre la Révolution. Mais c’est aussi un moyen de détruire des villes entières et des lieux culturels via ces méga-projets, comme c’est le cas d’Hasankeyf. Ensembles avec de nombreuses organisations la campagne « Make Rojava Green Again » appelle à une journée d’action internationale les 7 et 8 Juin. Dans ce contexte, nous avons publié un document de recherche sur le projet de construction et son impact écologique et social.

# « RiseUp4Rojava » / Soulèvement pour le Rojava) – Écrasons le Fascisme Turc.

La campagne débuté le mois dernier développe son « momentum ». Le mois dernier des actions ont eu lieu dans divers pays tels que l’Italie, l’Angleterre l’Allemagne, la Catalogne et le Portugal. Ielles ont combiné leur résistance avec celle des grévistes de la faim pour protester contre le soutien des pays européens, des complexes militaro-industriels et de l’industrie du tourisme à la Turquie. Sans ce soutien le régime fasciste d’Erdogan et sa guerre contre la Révolution du Rojava ne pourrait pas exister.

# Rojava, Venezuela et Amérique du Sud – Entre Imperialisme et Révolution.

En tant qu’internationalistes, nous nous sentons connectés non seulement à la Révolution au Rojava, mais aussi avec les nombreuses luttes de libération. Pour en apprendre plus sur les luttes au Venezuela, nous avons interviewé José de Colombie à propos de la situation au Venezuela et dans d’autres pays d’Amérique Latine, leurs perspectives et liens avec la Révolution au Rojava.

Nous avons besoin de votre soutien.

Notre but en tant que Commune Internationaliste et dans « Make Rojava Green Again » et de financer notre travail ici par nous-mêmes (internationalistes et camarades) et ne pas utiliser de moyens financiers importants du Rojava, pour cela nous avons besoin de votre soutien !

Nous voudrions aussi remercier tou·te·s celleux qui participent avec leurs donations, savoir, et travaux de traduction au succès de notre travail Internationaliste au Rojava.

Salutations Révolutionnaires

La Commune Internationaliste du Rojava
et « Make Rojava Green Again ».

Le 8 Juin 2019