Soutenir

Malgré les victoires militaires contre l’Organisation Etat Islamique ainsi que la stabilisation et l’expansion de la révolution dans le Nord de la Syrie, l’auto-administration démocratique reste sous pression : assiégé par les ambitions hégémoniques et par le poids de violentes menaces qui pèsent sur lui, le Rojava alloue la majorité de ses ressources à sa défense. L’embargo provoque de graves pénuries, principalement de personnes qualifiées telles que du personnel médical, des ingénieurs, des enseignant-e-s de langues et des traducteurs/trices. Mais nous n’avons pas seulement besoin d’experts ; nous cherchons des personnes engagées pleines d’idéaux.

Nous ne sommes ni une ONG ni des touristes. Nous ne cherchons pas à montrer au peuple du Rojava comment faire la révolution ; nous ne voulons pas y importer la culture alternative de la gauche européenne. En nous intégrant à la société et à sa culture locale, nous devenons une composante effective de la révolution.

Leave a Reply