Avec l’esprit des grévistes de la faim jusqu’à la fin du fascisme turc

150 0

Après 200 jours d’une résistance historique incomparable, les grèves de la faim au Kurdistan, en Turquie et en Europe ont pris fin aujourd’hui. Nous envoyons nos salutations révolutionnaires les plus chaleureuses à tous les camarades qui ont participé à la grève de la faim et aux nombreuses actions de résistance et félicitons les peuples libres pour cette victoire.

Le 8 novembre 2018, la personalité politique kurde Leyla Güven avait entamé une grève de la faim pour lever l’isolement total contre Abdullah Ocalan, le représentant du peuple kurde et leader philosophique de la révolution dans le nord-est de la Syrie. Plus de 7000 prisonniers politiques dans les cachots du régime de l’AKP-MHP et des dizaines de militants dans toutes les régions du Kurdistan et d’Europe ont rejoint cette résistance historique et ont entamé une grève de la faim illimitée. Récemment, 30 prisonniers ont entammé un procédé de “death fasting” (grève de la faim où seule de l’eau est consommée) et se sont retrouvés dans une situation critique. Au total, huit camarades ont sacrifié leur vie dans les prisons et en République fédérale d’Allemagne dans des actions de protestation.

Aujourd’hui, nous pouvons affirmer avec une grande joie que cette résistance courageuse et dévouée a été couronnée de succès. Le 22 mai, les avocats d’Abullah Öcalan ont de nouveau été autorisés à rendre visite à leur client sur l’île pénitentiaire d’Imrali et il a adressé publiquement son message aux militants combattants et au monde entier. Pendant huit ans, notre ami, camarade et leader de pensée Abullah Ocalan a été maintenu dans un isolement total et coupé de tout contact avec ses avocats et avec le monde extérieur depuis avril 2015. Öcalan est aujourd’hui non seulement le représentant politique du peuple kurde et le donneur d’idées du projet révolutionnaire dans le nord-est de la Syrie, mais aussi le théoricien le plus important du socialisme au XXIe siècle. Son paradigme d’une société démocratique et écologique de base, fondée sur la libération des femmes, est devenu une source d’inspiration et une source de nouveau courage pour les révolutionnaires du monde entier.

Ainsi, l’isolement cellulaire n’est pas seulement une attaque contre le peuple kurde, mais aussi une attaque contre l’avenir démocratique du Moyen-Orient et tous ceux qui luttent pour un avenir libre. La Révolution de Rojava a été la preuve pendant sept ans que les théories d’Öcalan peuvent montrer la voie vers une sortie du chaos dans cette région. C’est une solution au-delà de l’État-nation, du fondamentalisme religieux et de l’intervention impérialiste, qui redonne aux peuples du Moyen-Orient leur destin entre leurs propres mains.

Nous sommes donc, bien sûr, heureux de recevoir des nouvelles d’Abdullah Öcalan et de voir le régime de l’AKP-MHP se mettre à genoux face à cette résistance historique. Néanmoins, nous devons souligner que l’objectif de sa libération est loin d’être atteint avec quelques visites d’avocats. Rien n’a changé dans le rapprochement de l’Etat turc et de l’impérialisme vers la révolution. Notre résistance internationale les a mis au pied du mur, mais la lutte ne fait que commencer. L’appel d’Abdullah Öcalan en faveur de la création d’une Syrie libre et nouvelle et d’une Turquie démocratique, tel que les avocats l’ont communiqué aujourd’hui aux peuples de la région et au public mondial, est un grand défi pour tous les mouvements révolutionnaires et démocratiques. Tout comme nous nous sommes battus ensemble pour ce succès, c’est à nous de franchir les prochaines étapes.

Nous envoyons nos salutations révolutionnaires les plus chaleureuses à tous les camarades qui ont participé à la grève de la faim et aux nombreuses actions de résistance et félicitons les peuples libres pour cette victoire.

Liberté pour Abdullah Öcalan !

A bas le fascisme turc !

La révolution au Moyen-Orient va gagner !

Commune internationaliste de Rojava

Fédération démocratique du Nord-Est de la Syrie

26.05.19