Grande Marche « Liberté pour Öcalan »

42 0

Cher-e-s ami-e-s,

Depuis la Grande Marche de l’année dernière, nous avons remporté des victoires considérables dans notre lutte pour une société libre, sans Etat, débarrassée du pouvoir et de la violence. Par son engagement pour la démocratie radicale, l’écologie et la libération de la femme, et grâce à son approche visionnaire, le Mouvement de Libération Kurde est devenu un acteur-clé au Moyen-Orient. Suite à la libération de Raqqa, ex-capitale de l’Etat Islamique (EI?), le projet de Fédération Démocratique de Syrie du Nord prend de plus en plus forme. Au Kurdistan et au Moyen-Orient, le Mouvement kurde a démontré sa capacité à rassembler des populations différentes autour de projets communs, et à déjouer ainsi la politique du « diviser pour mieux régner ». N’en déplaise à ceux qui prétendent qu’il n’y a pas d’alternatives, le Rojava nous montre qu’un autre monde est possible !

Plus nous avançons vers la liberté, plus la répression se fait grande. Nous traversons une phase propice aux changements mais présentant aussi de grands dangers. La présente invitation à la Grande Marche qui aura lieu du 8 au 17 février 2018, au départ du Luxembourg, jusqu’à Strasbourg, est un appel à la solidarité avec la lutte du mouvement kurde pour une société libre.

L’objectif principal de la Grande Marche est d’éveiller les consciences à la situation au Kurdistan, ainsi qu’à la situation d’Abdullah Öcalan. La question kurde ne peut être appréhendée indépendamment de la situation d’Abdullah Öcalan. Cela fait 18 ans que M. Öcalan est empêché de communiquer avec sa famille et ses avocats ! A travers l’isolement carcéral, l’État turc cherche à le discréditer et à contrecarrer la diffusion de ses idées. Depuis avril 2015, il est soumis à un isolement total. Or, des informations préoccupantes diffusées récemment par les médias turcs suscitent les plus grandes inquiétudes quant à sa santé et sa sécurité.

A travers cette marche, nous voulons rappeler à la Commission Européenne et au Comité pour la Prévention de la Torture (CPT) leurs responsabilité face à cette grave violation des droits humains. Plus la marche réunira de monde, plus sa portée sera grande. Elle sera ponctuée de différents événements : animations culturelles, rencontres, réunions, débats,…

Nous invitons tous les groupes qui luttent pour la démocratie, la liberté, la justice, la paix et les droits humains à participer à la marche ou à envoyer des messages de solidarité.

Envoyez-nous un mail avant le 1er janvier 2018 nous vous transmettrons alors une information plus détaillée avec les dates précises et un agenda des événements.

Informations principales concernant la marche :


• Du 8 au 17 février 2018, de Luxembourg à Strasbourg
• Transport vers le point de départ le 7 février 2018, de Saarbrücken, Frankfurt, Luxembourg, Baden-Baden
• Grande Manifestation européenne le 17 février 2018, à Strasbourg
• Chaque soir, concerts, rencontres et débats autour des thèmes comme le confédéralisme démocratique, la Jineolojî, l’internationalisme et la démocratie universelle.
• Chaussures appropriées requises pour la marche. Sacs de couchage nécessaires ; si vous n’en avez pas, on peut vous en fournir un.

Liberté pour Öcalan et les prisonniers politiques

Traduction: Amitiés kurdes de bretegna